Après la capitulation de Québec le 18 septembre 1759, le général britannique Amherst donna l’ordre au major Robert Rogers d’anéantir les villages Abénakis, tout en retournant de l’autre côté de la frontière. Robert Rogers commandait une troupe de miliciens du Connecticut bien connus sous le nom des «Rangers».  Les Rangers donnèrent l’assaut et mirent à feu et à sang le village d’Odanak situé à l’embouchure de la rivière Saint-François. Malgré sa victoire à Odanak, Rogers n’était pas au bout de ses peines, il avait détruit un village mais n’avait pas réussi à détruire la nation Abénakis.

Joseph-Louis Gill, chef d’Odanak, appris que Rogers a effectué un Raid sur son village. Cette nouvelle est terrible pour le chef Abénakis, car sa femme et deux de ses enfants furent enlevés. C’est alors que Gill se lance à la poursuite des Rangers. Gill sait que les Rangers vont passer aux Grandes-Fourches, confluent des rivières Magog et Saint-François. Cet endroit est la seule porte de sortie pour les Rangers, pour fuir vers les colonies anglaises, il leur faut remonter la rivière et filer vers la rivière Connecticut. Gill connaît bien le terrain et ce déplace plus rapidement, il arrive le premier sur le site. Rogers décide de scinder son régiment, tactique augmentant ses chances d’échapper à ses poursuivants, mais Gill poursuit Rogers et le harcèle sans relâche, jour et nuit tout au long de sa fuite. Gill voulait évidemment délivrer sa femme et ses enfants. Au cours de cette poursuite, Gill et ses hommes serraient Rogers de très près, ne lui permettant pas de se ravitailler et de chasser. Les Rangers souffrent alors de malnutrition et de maladies, seuls Rogers et quelques hommes réussirent à retourner au New-Hampshire. Malheureusement, la femme et un des garçons du chef Abénakis sont morts au cours de leurs captivités. Seul un fils survécut et fut recueilli par une dame résidente de Charlestown. Finalement, quelques mois plus tard, le fils de Gill pu retourner chez lui.

Un film hollywoodien, mettant en vedette Spencer Tracy, fut réalisé en 1940 sur cette épopée de notre région.

Pin It on Pinterest

Share This